Qui dit vrai ?

Monsieur le Maire prétend que lors de notre rencontre du 17 août 2016, en présence de Monsieur BELLOTEAU, nous aurions pu discuter pour éviter les procédures judiciaires. Comme je l'ai rappelé lors du conseil municipal du 19 septembre 2017, notre Maire semble oublier que le 1° juillet 2016 j'avais déjà reçu la citation à comparaître. En réalité, le Maire n'a strictement rien fait pour éviter ces déboires judiciaires. Pour preuve, il a témoigné pour soutenir que Monsieur BELLOTEAU ne dormait en conseil municipal. Nous connaissons la suite donnée par la Cour d'Appel de Bordeaux.

Dans son tract de début juillet 2016, le Maire avait quasiment prédit la mort de l'opposition en s'attaquant violemment à sa tête de liste. Plus d'un an après, malgré ces procédures judiciaires, rien ne se passe comme prévu. Aujourd'hui, faire croire à nos concitoyens qu'il recherchait une conciliation un mois et demi après la réception de la citation à compaître est une pure fiction. Personne, en âme et conscience, ne peut vous suivre sur ce terrain, Monsieur le Maire ! Ne mettez pas votre autorité en doute pour défendre l'indéfendable !!!

Yves SCHRICKE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×