Les Orientations Budgétaires 2018

  • Nous constatons que ces Orientations Budgétaires 2018 sont construites sur la base d’un solde négatif en ce qui concerne le budget principal. En effet, au tableau figurant en page 19, il manque deux lignes à savoir le montant du capital remboursé et l’épargne nette. Ainsi, aux 892 280 € de l’épargne brute, il faut ôter les 949 249 € de capital remboursé figurant en page 11, ce qui donne un solde de – 56 969 €. Comme vous savez toutes et tous, le budget primitif ne pourra afficher une épargne nette négative. Ce qui signifie que le document présenté aujourd’hui sera détricoté et ne présente aucune fiabilité budgétaire. Or, connaître l’épargne nette, c’est connaître notre capacité d’autofinancement qui est la traduction des efforts de gestion. Aujourd’hui, nous sommes dans le flou le plus total, ce qui nous incite à être très réservés sur la méthodologie employée pour améliorer nos finances communales d’autant que l’épargne nette 2017 est passée du simple au double en moins d’un mois.
  • Nous constatons également l’absence du Programme Pluriannuel d’Investissement (PPI), imposé par la loi et réclamé par la Chambre Régionale des Comptes dans son rapport. Certes, notre capacité de cofinancer le Contrat de ville reste une grande inconnue mais émettre des hypothèses n’est pas interdit ! Nous manquons donc de visibilité et de lisibilité sur l’avenir de nos finances.
  • Si un effort d’investissement peut être souligné avec les réserves émises précédemment, nous constatons également que le gymnase de l’ASPTT fait l’objet de travaux pour un montant de 50 000 € alors que nous n’avons aucune information sur son statut juridique à partir du 1° août 2018. En son temps, nous avions dénoncé une convention qui nous obligeait à effectuer les travaux de gros œuvre. Les investissements d’aujourd’hui rentrent-ils dans ce cadre ? Autant de questions qui indiquent que nous marchons à vue en raison même de la fragilité de nos finances.

Voilà ce que nous avons déclaré après la présentation de ces Orientations Budgétaires 2018 lors du Conseil Municipal du 6 mars. Il est étrange de constater que le Grand Périgueux arrive à construire ces OB en présentant l'épargne nette de 2018 et des années suivantes avec une marge d'erreur très faible. Dans notre commune, l'épargne nette va passer de - 56 969 € dans les OB à près de 900 000 € en fin d'année ( 889 246 € annoncés pour  2017). Certes à l'heure où nous écrivons ces lignes, il y a encore quelques inconnues. Mais un tel écart fait douter de la méthodologie adoptée pour maîtriser le budget. A suivre. Prochaine étape : la présentation des Comptes Administratifs et de gestion 2017 qui nous permettra de valider ce qui a été dit ce mardi 6 mars et ensuite le budget primitif 2018. Nous verrons si son épargne nette est toujours négative !. Rendez-vous le mardi 3 avril à 18h30 .

 

Yves SCHRICKE

3 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire